Marie-Jasmine Hyppolite

Soutenance de thèse pour l'obtention d'un doctorat en Sciences humaines et humanités nouvelles - Formation des adultes

Se préparer à une action de négociation collective

Jury

  • Jean-Marie Barbier, professeur des universités, Cnam, directeur de thèse
  • Françoise De Viron, professeure des universités, Université Catholique de Louvain, rapporteur
  • Denis Lemaitre, professeur à L'ENSTA Bretagne, président du jury
  • Ewa Marynowics, professeur à l'Université de Lodz en Pologne, examinatrice
  • Augustin Mutuale, professeur des universités, Institut Catholique de Paris, rapporteur

Résumé de thèse

Cette recherche porte sur la transformation des acteurs en situation de préparation de négociation collective. Analysée sous le prisme de l’interaction comme objet et méthodologie de recherche, elle fait émerger des « mouvements ». Le mouvement est d’une part, le construit de l’acteur qui élabore son expérience vécue l’adaptant au contexte de l’échange, d’autre part, la modification de l’expérience de l’autre / des autres. En co-présence, les acteurs modifient leurs habitudes d’activité. Nous formulons les hypothèses suivantes : les sujets apprennent en construisant des représentations / perceptions partagées de la compétence et de l’efficience en action. L’entrée par l’activité permet d’identifier trois voies de transformation pour résultats : transformation de la perception conjointement au cadre perceptif, transformation de la familiarité à l’action par la simulation et la modélisation des activités, transformation des possibles d’activités par des hypothèses d’action et des propositions d’engagement d’activités. L’enregistrement auditif a permis le recueil principal de données. Notre recherche en fait un résultat méthodologique.

Mots-clés : 

négociation, interaction, expérience, activité, transformation, préparation